BudgetCuisine

Les 10 commandements anti gaspillage alimentaire

gaspillage-alimentaire-repas

Le gaspillage alimentaire, ça vous parle? Savez-vous que chaque Français jette 79 kg de déchets alimentaires par an et que le coût de ces pertes et gaspillage s’élèvent à 430 € par an et par habitant ?!

Le gaspillage alimentaire est un fait, pourtant nous sommes tous désireux de manger mieux, de gaspiller moins et d’économiser plus !

Voici comment nous pouvons agir, chacun à notre niveau, toujours avec des petits pas, des petits gestes vigilants et quotidiens, pour améliorer cette situation.

Les 10 commandements « anti gaspillage » :

  1. Votre liste de courses vous préparerez : ainsi vous éviterez les tentations et fausses bonnes affaires, et donc les dépenses inutiles.legumes-chou-fleur-potiron
  2. A la coupe ou en vrac vous choisirez : acheter les produits en vrac et au détail vous permettra de limiter les emballages et donc les déchets dans la poubelle de la maison.
  3. La juste quantité vous achèterez : c’est-à-dire la quantité nécessaire aux menus que vous avez planifié, en suivant mes conseils ici 😉
  4. Les courses dans le bon ordre vous ferez : commencez par mettre dans votre caddie tout ce qui n’est pas frais : conserves, boissons, produits d’hygiène… Prenez en dernier les produits alimentaires fragiles tels que les œufs, les yaourts, les fruits et légumes.
  5. Les dates de péremption vous surveillerez : vérifiez les dates limites de consommation (DLC) des produits dans les rayons et assurez-vous d’avoir la possibilité de les consommer avant leur expiration. Si la date de péremption d’un produit approche et que vous pensez ne pas pouvoir l’utiliser avant, congelez-le pour le cuisiner plus tard.
  6. A la bonne conservation des aliments vous veillerez : transportez les produits alimentaires frais dans un sac isotherme (ce sac n’est pas réservé aux produits congelés). Une fois vos courses terminées, il faut ensuite rentrer rapidement et les ranger en premier afin de respecter au mieux la chaîne du froid.dechet-epluchure-pommedeterre
  7. Astucieusement vous cuisinerez : Tout peut se manger dans un légume ou un fruit, même les épluchures ! Découvrez des idées de recettes ici.
  8. Les restes vous accommoderez : une salade froide ou un gratin avec les restes de pâtes, du pain perdu avec le pain rassis, une ratatouille avec des tomates et des aubergines un peu abîmées, un hachis Parmentier avec le reste de rôti… Vous trouverez une multitude de recettes sur Internet !
  9. Vos restes vous congèlerez : congelez les restes de nourriture en portions individuelles, afin de décongeler juste la portion nécessaire au repas prévu.
  10. Du compost vous ferez : si vraiment il vous reste des restes après avoir appliquées toutes les étapes précédentes ! 😀

environnement-recycler-coeur-vert Et vous, quelles sont vos astuces anti gaspillage pour la nourriture?

Sources: ADEME et Conseil emballage 2011

8 réflexions au sujet de « Les 10 commandements anti gaspillage alimentaire »

  1. Coucou Stéphanie,

    Merci beaucoup pour cet excellent article et ces précieux conseils. Pour ma part, j’ai testé le vrac mais je trouve vraiment que c’est onéreux. En revanche, c’est super pour tester un produit. 🙂
    J’essaie de mettre en place le planning des repas de la semaine et ça marche bien. Il faudrait juste que ça devienne habituel. J’achète surtout des légumes que je sais que je vais cuisiner dans la semaine et je suis vigilante au niveau des dates de péremption. Je fais toujours ma liste de courses en avance pour ne rien oublier et ne pas passer 3h à faire tous les rayons.
    Depuis que j’ai investi dans un Thermomix, nous n’avons presque plus de déchets alimentaires car nous n’achetons presque plus de produits préparés, industriels, chimiques.

    Belle fin de semaine à toi et à très bientôt !!! 🙂

    1. Bonjour Laurie,
      Merci pour ton commentaire très complet 🙂
      Je suis surprise de ton retour sur le vrac, dans ma Biocoop les produits sont moins chers ainsi que en sachets. De plus ça permet de prendre juste la quantité dont j’ai besoin. Le planning des repas est un super outil que je conseille, tu peux pousser à la quinzaine pour que ne le faire que 2 fois par mois lol
      Je n’ai pas le robot cité mais le fait maison élimine en effet beaucoup de déchets. Belle soirée 😉

  2. Merci Stéphanie pour cet article, je les suis à peu près tous, je ne me suis pas encore lancée dans le compost ! Cela réduirait encore plus mes déchets vu que j’achète déjà principalement en vrac comme toi.. Bientôt peut être !

    Bon WE à toi 🙂

    1. Bonsoir Christelle,
      Je fais le compost depuis cet été, le nombre de sacs poubelles a été divisé par deux, j’en suis impressionnée !
      Bon weekend également 🙂

  3. Bonjour Stéphanie,
    Je fais partie des personnes qui gachent pas mal étant seule, il est vrai que les portions toutes faites ne sont pas adaptées pour UNE personne et même quand je cuisine j’en fais toujours trop mais maintenant je congèle ou j’en garde une part pour le repas de midi du lendemain. De plus, je ne mange pas toujours chez moi, donc du coup quand je prévois les menus de la semaine, je gâche plus car les produits frais s’abiment vite si on ne les consomme pas rapidement. Du coup, j’essaie d’acheter le frais au jour le jour quand c’est possible même si c’est contraignant, plutôt que de devoir faire des réserves et de jeter de bons produits juste parce que je n’ai pas eu le tps de les manger ou de les cuisiner! Ca me déprime à chaque fois ce gachis!
    Finalement cela m’a permis de revoir mon mode de consommation, d’analyser mes besoins réels et d’arrêter la sur-consommation.
    J’aimerai bien me mettre au compost vu tout ce que je consomme comme produits frais.
    Bon week end.

    1. Bonjour Stuf,
      je vois que tu as su trouver des adaptations: soit tu pèses pour faire la juste quantité, soit tu prévois pour 2 repas. Penses aussi que tu n’es pas obligé de manger l’aliment 2 fois de la même manière, tu peux le cuire pour 2 portions et ensuite l’accommoder différemment pour éviter de te lasser: sauce, épices… Pour le frais essaie de voir si tu as un primeur sur le chemin pour ton travail, ainsi ça sera moins contraignant que de devoir faire un détour. Le compost peut être fait sur un balcon sans problème.
      Je te souhaite une bonne semaine!

  4. A la maison nous sommes très soucieux du gaspillage alimentaire et c’est une vision que j’essaie d’expliquer à nos enfants. Je fais une liste de courses au fur et à mesure des besoins (placards qui se vident). J’ai la chance d’avoir une grande maison avec un cellier pour stocker et une cave très fraîche où je peux conserver les fruits et les légumes. Nous faisons également du compost mais cela me fait mal au cœur à chaque fois que je m’aperçois que j’ai « oublié » un plat au frigo que je dois jeter. Je congèle souvent les restes ou je les accommode dans une nouvelle recette. J’ai également un thermomix, ce qui me permet de cuisiner les justes quantités pour un repas, avec des produits frais. Je me rends compte que notre gaspillage est plus important quand ma maman est vers chez nous (elle habite à 100km mais a un appartement dans notre village et elle vient régulièrement pour garder les enfants quand je travaille loin). En effet, elle en profite pour nous faire de bons petits plats que je n’ai pas intégré dans mon menu de la semaine, et du coup mes produits frais ne sont utilisés tout de suite, et parfois sont abîmés quand je prends le temps de m’en occuper… 🙁

    1. Vous avez de très bonnes bases anti-gaspillage et une organisation qui fonctionne à 95% ! Ne vous blâmez pas pour les petits 5% qui ne fonctionnent pas exactement comme vous voudriez, c’est déjà énorme ce que vous faites! Vous donnez de bonnes habitudes à vos enfants, alors laissez mamie vous gâter 😉

Merci pour votre commentaire