bordelique-vraiment

Etes-vous vraiment bordélique ?

Publié le Publié dans Organisation

Le désordre vous colle à la peau. Vous souffrez de la situation et pourtant vous n’arrivez pas à ranger et à maintenir l’ordre dans le temps. Le chaos est devenu votre quotidien. Et si ce n’était pas une fatalité ?

Quand une femme débordée me contacte, la 1ère question que je lui pose est la suivante : « pourquoi voulez-vous être bien organisée ? ». Je reçois des réponses très variées mais une revient régulièrement et m’interpelle : « Parce que je suis bordélique ». Mais que cache réellement cette étiquette que vous vous collez ?

Bordélique : adjectif (de bordel). Populaire. Qui sème le désordre ; où règne le désordre. Larousse

  • Le désordre peut être une forme de rébellion, une façon d’affirmer sa liberté face à un rôle non voulu de « femme d’intérieur ».
  • C’est également une façon de rejeter des principes éducatifs de l’enfance, d’un parent exigeant en matière d’ordre et de propreté. Cela peut traduire un refus inconscient de grandir et d’assumer la réalité d’une vie d’adulte.
  • Etre désordonné dans sa maison peut aussi être vécu comme une soupape face à la discipline demandée dans son activité professionnelle.
  • Le bordel peut être vu comme vivant et joyeux, favorisant la créativité, par contraste avec un environnement rangé, aseptisé voire monacal.
  • Le désordre peut être la conséquence d’une difficulté à gérer ses émotions. Votre logement devient le reflet de votre moi intérieur : désorganisé.
  • Les objets peuvent également jouer le rôle de doudous rassurants, par leur présence et leur nombre afin de combler un vide intérieur.

Mais au final, quelle qu’en soit la raison (ou un mix de tout ça), en vivant dans le désordre, c’est souvent vous que vous pénalisez : stress, perte d’objets, factures impayées, honte d’inviter chez soi, isolement social… tout cela augmente votre charge mentale et accentue le désordre, un cercle vicieux !

Alors que faire ?

Changez votre mode de pensée

Les explications précédentes sont très intéressantes et méritent d’être étudiées avec attention, pourtant pour moi elles masquent une raison essentielle de votre désordre : vous êtes bordélique car vous êtes persuadée de l’être! Et vos pensées créent votre réalité.

« Changez vos pensées et vous changerez votre réalité »

Que vous pensiez que c’est dans vos gènes, que c’est votre façon d’être libre, que ranger ce n’est pas votre truc… si vous pensez être bordélique, vous le serez !

Autorisez-vous donc à penser que vous avez les capacités d’être organisée, que vous manquez simplement de méthode ou que vous avez un idéal d’organisation trop élevé.

Donc après cette 1ère étape essentielle, voici les suivantes :

Soyez moins exigeante

Et si tout simplement vous baissiez votre niveau d’exigences, et que vous acceptiez de ne pas tout faire parfaitement ?

Clarifiez votre raison principale pour mettre de l’ordre

Ranger peut devenir un plaisir, à condition de trouver, pour vous, les bonnes raisons de le faire.

Prenez le temps de construire votre méthode

De nombreuses méthodes existent, autorisez-vous à prendre le temps de construire et de tester VOTRE méthode, celle qui est adaptée à qui vous êtes et à votre mode de vie.


Vous sentez-vous bordélique ? Un peu, beaucoup ?

Avez-vous envie de changer cette situation et de retrouver confiance et bien-être au quotidien ?

Je peux vous y aider, contactez-moi pour faire le point lors d’un rendez-vous téléphonique de 30 mn en cliquant sur le bouton rose.

bouton-seance-gratuite

Merci pour votre commentaire