attention produits toxiques travail

Des produits toxiques, également au bureau

Publié le Publié dans Bureau, Ménage

Suite à mon article sur la liste noire des produits ménagers, j’ai recherché si les postes de travail étaient concernés par des produits toxiques.

 Et en effet, une étude publiée en 2011 dans le journal Environmental Health Report montre qu’il y aurait tout intérêt à modifier l’atmosphère des bureaux pour voir la productivité des employés augmenter quasi-naturellement !

Constats

Les employés de bureau verraient leurs facultés cognitives diminuées de plus de moitié par l’air vicié et pollué qui y circule.
La pollution intérieure dépasse souvent la pollution extérieure. En cause, des polluants provenant des matériaux et des produits d’entretien par exemple le polybromodiphényléther, isolant thermique plus connu sous le nom de PBDE.
D’après les chercheurs, d’importantes concentrations de PBDE seraient présentes sur les mains et dans le sang d’employés travaillant au moins 20 heures par semaine au bureau.
Souvent utilisés dans la fabrication d’ordinateurs et autres produits électroniques, les PBDE sont aujourd’hui interdits par la Convention de Stockholm*. Mais malheureusement, ces substances chimiques sont encore très souvent présentes aujourd’hui, comme la mousse de polyuréthane utilisée dans certains rembourrages de chaises ou dans la moquette.

Conséquences :

L’association américaine Environment Working Group (EWG), explique que les PBDE peuvent causer « un dérèglement hormonal de la thyroïde, de la fatigue, un état dépressif, l’anxiété, une prise de poids inexpliquée, la perte de cheveux et une baisse de la libido. » D’autres études de ces substances avaient déjà relié les PBDE à la stérilité.

Conseils de prévention :

Les études portent surtout sur l’espace bureau, mais je pense que ces conseils de bon sens peuvent être appliqués dans une boutique, un entrepôt etc…
  • Tout d’abord, se laver régulièrement les mains. En effet, d’après l’étude, les employés qui utilisaient quatre fois par jour du savon et de l’eau pour se laver les mains présentaient des concentrations moins élevées de PBDE.
  • Essuyer régulièrement les poussières de son bureau à l’aide d’un chiffon humide.
  • Utiliser pour le sol un aspirateur à filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air Filter).
  • Bien vérifier que les nouveaux produits achetés pour le bureau viennent d’une entreprise qui n’utilise pas les PBDE. Des isolants thermiques naturels et non toxiques existent.
  • Et n’oublions pas un principe de base : aérer le local tous les jours au moins 10 mn !
Si vous êtes dirigeant ou indépendant, vous pouvez avoir une action directe dans la prévention. Si vous êtes salariés, n’hésitez pas à en parler avec votre responsable ou au CHSCT en charge de la prévention des risques dans les entreprises de plus de 50 salariés.
* La convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants est un accord international visant à interdire certains produits polluants. La convention a été signée le 22 mai 2001 dans la ville éponyme. Elle est entrée en vigueur le 17 mai 2004. Elle compte 124 membres et 151 pays ont signé (source : Wikipédia)

2 réflexions au sujet de « Des produits toxiques, également au bureau »

  1. Je sui touchée par ce problème au bureau, mal de tête quotidien. Depuis que j ai compris que cela vient du bureau on aère tous les jours presque toute la journée et ça a fait un bien fou. Beaucoup moins mal à la tête. Ça peut aussi venir de la climatisation, aération centralisée, les colles, la lumière des néons…

    1. Contente de voir que le mal de tête est passé avec l’aération. Et oui malheureusement il y a d’autres sources de mal-être dans un bureau… :/

Merci pour votre commentaire