Bien-EtreOrganisation

La routine : un outil efficace pour s’organiser

femme-bonheur-lever-soleil

La semaine dernière, nous avons vu comment plonger en douceur dans la rentrée, sans passer par la case stress. Je vous ai parlé rapidement de la routine comme d’un outil efficace pour vous aider à vous organiser.

Mais qu’est-ce qu’une routine exactement ?

La définition d’une routine

Le Petit Robert nous indique la définition suivante :

Routine : habitude d’agir ou de penser toujours de la même manière, avec quelque chose de mécanique et d’irréfléchi.

L’objectif d’une routine est donc d’agir de façon identique dans une situation donnée, sans y réfléchir à chaque fois.

Attention! Je ne vous conseille pas de faire les choses sans réfléchir ! Mais bien d’y réfléchir une fois pour ne plus y penser ensuite. Vous voyez la différence ?

 

La méthode de construction de votre routine

Prenons l’exemple de la routine du matin avant de partir au travail. Prenez une feuille et un crayon… allez-y, je vous attends… 😀

Maintenant listez tout ce que vous devez (pouvez/voulez) faire le matin : me lever, faire p.p. , prendre mon petit-déjeuner, me laver, m’habiller, préparer le déjeuner des enfants, mettre une lessive en route, nettoyer la table, faire tourner le lave-vaisselle, superviser l’habillage des enfants, me maquiller, me coiffer, mettre mes chaussures, monter dans la voiture.

Ensuite nous allons prendre en compte les horaires : notez à quelle heure vous devez être dans la voiture, et refaites la liste en sens inverse en notant à quelle heure faire chaque étape. Ça vous donnera l’heure prévisionnelle de votre lever.

Si ça vous parait infaisable, c’est qu’il y a trop de choses ou que vous prenez trop de temps sur certaines étapes : reprenez votre liste, changez l’ordre si nécessaire, voyez ce que vous pouvez avancer le soir (et voilà le début de votre routine du soir 😉 ). Si vous avez des enfants, voyez ce qu’ils peuvent faire en autonomie.

Relisez maintenant votre liste, vous venez de construire votre routine du matin !

 

La mise en placeliste-verification-routine-activites

A partir de demain, prenez l’engagement de suivre votre routine sans plus y réfléchir : affichez-la sur le frigo, insérez-la dans votre agenda ou votre classeur maison (tiens le sujet d’un prochain article lol) pour pouvoir la consulter fréquemment les 1er jours, le temps de prendre cette nouvelle habitude.

Certaines personnes aiment cocher quand une tâche est terminée, vous pouvez alors écrire votre routine sur des petites fiches, ou l’écrire sur un tableau blanc et utiliser des feutres effaçables.

 

L’amélioration

Au bout de 3 semaines à 1 mois de test, je vous propose d’y revenir et de l’ajuster si nécessaire. Si vous souhaitez ajouter des choses, commencez par une seule et repartez dans un cycle d’un mois (une seule nouvelle habitude par mois).

Vous voyez donc que nous gardons notre cerveau actif pour construire, ajuster, améliorer à des moments précis, mais le reste du temps vous n’avez justement pas le temps d’y revenir, et vous en gagnerez beaucoup (du temps !) à suivre votre routine sans cogiter à chaque étape 😉

« Quand ma besogne, devenue une espèce de routine, occupa moins mon esprit ». Rousseau

 

Levons vos réticences

Si vous vous sentez mal à l’aise avec les routines, ce train-train un peu rigide pour certains, je vous invite à vous demander ce qui pour vous mérite votre énergie ? Savoir dans quel ordre vous vous préparez le matin et faites quelques corvées ménagères, ou vous construire la vie que vous souhaitez ? (ok la question est biaisée, non ? 😀 ).

Sans plus plaisanter, pour moi les routines sont une base sécurisante, elles vous garantissent d’effectuer un ensemble de tâches de façon efficace et régulière.

 

Les autres routines

Vous pouvez vous construire une routine du soir en suivant la même méthode. Elle viendra en complément de la routine du matin, pour l’alléger par exemple.

Les personnes qui travaillent à la maison (dont les mères de famille !) peuvent ajouter de façon utile une routine de midi ou de début d’après-midi, pour intégrer les tâches liées à la gestion des enfants et/ou alléger la routine du soir.

 

Les routines des enfants

garcon-fille-routine-ecoleCes routines se construisent de la même façon. De plus elles donnent un cadre à l’enfant, lui clarifient ce qu’il doit faire et à quelle heure, l’aident à participer à la vie familiale.

Pour les enfants qui ne savent pas lire, je vous recommande d’utiliser un système de pictogrammes avec des images adaptées et compréhensibles, comme par exemple celui du site www.femmesdebordees.com,  Vous trouverez le fichier à télécharger gratuitement en cliquant ici.

Je vous invite à les découper et à les classer selon votre organisation familiale et l’âge de l’enfant. N’hésitez pas à noter même ce que vous faites avec lui, pour l’accompagner doucement vers l’autonomie.

Chez nous, chaque enfant a sa routine du matin et sa routine du soir à suivre les jours d’école. Pour le weekend et les vacances, les routines sont toujours valables mais les horaires sont assouplis !

Et de votre côté, avez-vous déjà mis en place des routines, pour vous ou pour vos enfants ? Si oui lesquelles ? Quelles sont vos astuces pour les suivre facilement ?

 

15 réflexions au sujet de « La routine : un outil efficace pour s’organiser »

  1. Super article sur les routines, très intéressant la méthode à rebours. Moi qui traîne le matin (mais j aime ça prendre mon tps le matin, ne pas courir), je devrais tester (car je suis qd même souvent en retard ou très juste) pr évaluer le tps dont j ai besoin pr chaque chose. J essaie aussi un peu la routine du miracle morning mais ça c est plus qd je ne suis pas trop fatiguée la semaine ou le week end sinon je préfère dormir pr bien récupérer.
    Merci pour ton blog et tes articles très intéressants et motivants. J aime beaucoup!

    1. Bonjour Steph, Si tu as du mal à avancer le matin, je te conseille déjà de mettre en place ta routine de base pour les gestes essentiels de ton lever pour être prête à l’heure que tu auras définie, et de laisser le miracle morning pour plus tard! Vois ce que tu peux faire au maximum le soir pour t’avancer. Bonne journée!

  2. Merci pr ce nouvel article! J’apprécie votre façon de détailler les choses, de les expliquer. C’est clair, imagé et assez explicite pr qu’on sache où vous voulez en venir. 🙂
    Chez nous, le soir je prépare: les vêtements des enfants, les boissons et collations que je glisse ds le sac de diner, la table du petit déjeuner (qd je ne suis pas trop fatiguée 😉 ). Les cartables sont faits dès que les devoirs sont terminés et les journaux de classe signés.
    Le matin, mes enfants savent que dès qu’ils se lèvent, ils font leur pipi puis s’habillent avant de déjeuner. J’ai remarqué que je devais moins leur demander de ne pas trainer que lorsqu’ils déjeunaient avt de s’habiller. Tout le monde y gagne: ils sont plus zen et je crie moins! 😉

    1. Merci Val pour votre commentaire positif, je suis heureuse de voir que mon message est facile d’accès 😉
      Préparer le petit déjeuner la veille fait gagner beaucoup de temps! Et je commence à me dire que je devrais tester l’habillage avant le déjeuner, après tout pourquoi pas, ne pas rester sur des à priori (peur des tâches)!

      1. Je dois dire que c’est ce qui me faisait faire déjeuner les enfants avt de s’habiller aussi. Mais il suffit de voir comment vos enfants mangent lors des autres repas. S’ils ont tendance à manger proprement, il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement le matin. Pr les plus petits, ms ma grande de 7 ans met parfois encore le sien, il y a les bavoirs. Que je choisis de plus en plus grand à mesure que les enfants grandissent pr qu’ils couvrent bien la blouse ou le t-shirt. Et pr les plus grands, il y a la serviette à déposer sur ses genoux. 😉
        Je pense que le fait de se « remuer » pour s’habiller permet aux enfants de se réveiller un peu plus et dc d’être plus alertes pour le petit dej!

  3. Bonjour, il y a longtemps que j’ai établi des routines surtout celle du matin. Se lever, déjeuner, se préparer….mais aussi ranger la cuisine, faire la vaisselle, faire son lit, redresser l’appartement…..ça c’était avant. Au début suite à mon arrêt maladie, j’ai cessé mon activité….Plus de routine, le désordre total, à 11 h pas doucher, commencer plein de truc, pas terminer, le lit pas fait………………un jour j’ai dit Stop, tu te reprends en main . Le soir devant la télé j’ai fait une liste de ce que je devais faire, et puis j’ai refais une routine…..aujourd’hui : routine du matin, routine du soir, mission ménage, organisation, planning, une véritable entreprise et je suis toute seule mais tellement mieux de savoir ce qui est fait, ce qui me reste à faire, et surtout trouver du temps pour ne rien faire.

    1. Bonjour Frédérique, Merci pour votre témoignage. Quand on n’a pas d’obligation de sortir de chez soi le matin (travail, école…), on pense avoir le temps de faire des choses et souvent on n’avance pas. Quand ce n’est pas l’extérieur qui nous met l’obligation, on a tout intérêt à se la mettre, et vous avez testé que cette auto-discipline vous était nécessaire pour passer une bonne journée et dégager du temps pour vous! Beaucoup de personnes voient la discipline comme quelque chose de négatif, alors qu’elle nous apporte la force d’atteindre nos objectifs 😉

  4. Merci pour cette réponse qui va dans mon sens.Pour moi la routine me sécurise et il est vrai que j’ai l’impression de faire beaucoup plus de choses dans la journée, même de passer sur l’ordi, et si ce n’est pas fait ce jour il y a encore demain. c’est pourquoi qu’à partir d’aujourd’hui je mets mon Bujo (pour faire moderne), bullet journal en route et avoir moins de feuilles et de listes qui traînent,me vider la tête pour rester opérationnelle.mon point noir gérer maman qui vieillie, qui ne veut pas aller en maison de retraite, et dont je dois gérer ses rendez-vous, son courrier, ses aides de vie, enfin une vie en double pour moi. Mais c’est la vie et faut l’accepter.

    1. Il est important de centraliser le plus possible les informations et de ne pas avoir de feuilles volantes. Vous pouvez attribuer un symbole ou un code couleur à ce qui concerne spécifiquement votre maman. Le Bullet journal est un bon compromis entre agenda et listes de tâches. Le point faible que je lui trouve est le recopiage des éléments qui peut devenir fastidieux. Je vous invite à lire mon article sur les critères de choix d’un agenda, pour trouver ce qui vous correspond 😉 http://bien-etre-organisee.com/5-criteres-choisir-agenda/

Merci pour votre commentaire